Actualités diverses
Escapades
Maison
ITech
Santé
 

Comment réussir la création d’un blog de cuisine ?

[caption id="" align="alignleft" width="275"] ©http://www.conseilsmarketing.fr/[/caption]

Vous avez envie de partager votre recette facile de gâteau au chocolat http://www.latableadessert.fr/recettes-chocolat/desserts/g%C3%A2teau-facile-au-chocolat ? C’est peut-être le moment de créer un blog de cuisine. Internet regorge de blogs de cuisine permettant aux particuliers de partager leur passion pour la cuisine. Certains blogs ont une apparence très propre et un contenu riche et régulièrement mis à jour et on pense qu’ils sont tenus par des professionnels. Ce n’est pas toujours le cas et même ceux qui n’y connaissent pas grand-chose en informatique peuvent créer et gérer leur propre blog. Il suffit de suivre quelques recommandations de base.
La création d’un blog de cuisine commence par le choix de la plateforme qui l’accueillera. Il en existe plusieurs, dont WordPress. Ces plateformes proposent un outil clé en main permettant de sélectionner le thème, les widgets, les couleurs, la police du texte etc. Ainsi, le résultat final est à l’image du blogueur. Concernant le choix d’un nom de domaine, il faut savoir que ce n’est pas toujours évident. Ce nom de domaine doit représenter l’esprit du blog. Ainsi, l’originalité est de rigueur si on veut se démarquer. Mais attention aux noms de domaines trop longs qui en disent trop et surtout qui sont difficiles à retenir. Certains blogueurs sont tentés d’inclure des mots-clés dans leur nom de domaine. Au début, cette parade influence positivement l’audience et le référencement du blog, mais les moteurs de recherche comme Google pénalisent cette pratique sur le long terme. Il vaut donc mieux éviter de le faire. Une fois qu’on trouve le nom de domaine qui correspond le mieux au blog, il faut encore en vérifier la disponibilité. En effet, les plateformes de blog comme WordPress https://wordpress.com/ n’acceptent pas les doublons. Ensuite, ceux qui souhaitent faire de leur blog une plateforme professionnelle peuvent acheter un nom de domaine sur OVH www.ovh.com/fr/index.xml pour qu’il ne soit pas utilisé par quelqu’un d’autre. Il est même possible de déposer ce nom (qui devient alors une marque) auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle. Une telle démarche protège le blogueur en tant qu’auteur du contenu de son site. Il est donc protégé par la loi au cas où des gens utilisent ses photos, ses recettes ou autres à des fins commerciales.
Une fois le blog créé, avec le design et les couleurs choisis par le blogueur, ce dernier doit s’occuper des publications. Celles-ci doivent être intéressantes et agréables pour que les internautes les apprécient et reviennent régulièrement. D’ailleurs, le blogueur doit entretenir ce contact avec les internautes pour assurer la notoriété du blog de cuisine. Permettre aux lecteurs de commenter est le premier réflexe à avoir. On peut alors laisser tout le monde commenter pour une publication immédiate ou publier les commentaires uniquement après validation. Ce contact avec les lecteurs peut aussi se faire en privé à travers un formulaire de contact à mettre en place sur le blog. Ainsi, un entretien à l’abri des « regards » est possible pour les internautes qui ont des questions mais qui ne souhaitent pas les poser en public par exemple. On peut également mettre une newsletter en place. Cet outil permet aux lecteurs de s’inscrire au blog en laissant leur adresse mail. Ainsi, ils reçoivent un mail à chaque nouvelle publication sur le blog.
Concernant les recettes, pensez à commencer avec quelque chose de simple étant donné que la plupart des internautes à la recherche de recettes en ligne débutent en cuisine. Évidemment, cela ne doit pas empêcher de proposer des recettes plus sophistiquées. Il suffit de s’assurer que c’est bien expliqué et bien détaillé. D’autre part, les blogs illustrés par de belles images ont plus facilement du succès, alors investissez-vous dans les photos en y consacrant un peu de temps et d’imagination pour présenter joliment ce que vous avez préparé.

Conception d’une maison intelligente: par où commencer

Toute nouvelle construction nécessite, en premier lieu, un plan à suivre, chacun de nous a déjà l’image de la maison de ses rêves, à quoi elle pourrait ressembler. Exposer ses idées à un spécialiste ou un architecte afin que le plan de notre future maison soit conforme à notre souhait est la première chose à faire. Une maison intelligente se démarquera déjà par son design et doit, à l’instar de son nom, disposer des installations nécessaires, pour que ses occupants puissent profiter pleinement de toutes les innovations qu’elle peut apporter.
Mais il est tout à fait possible de rénover une ancienne maison et en faire une maison contemporaine équipée de technologies performantes. Faire construire une nouvelle habitation ou remettre à neuf celle qu’on possède déjà, il est facile de chercher sur internet les sites qui proposent ce genre de prestation pour ne citer que http://www.maison-ctlv.fr afin d’être accompagné et conseillé par des professionnels et commencer enfin la réalisation de la maison de nos rêves.
Ensuite, privilégier l’utilisation d’énergies renouvelables, afin de réduire considérablement la consommation d’énergie, mais surtout pour aider à la protection de l’environnement. Le choix de l’énergie renouvelable est très varié de nos jours et on peut déjà opter pour l’énergie solaire, éolienne et même la géothermie.
Enfin, le plus important à intégrer dans le plan de construction d’une maison intelligente, c’est la domotique. Cette technologie innovatrice peut contrôler toutes les fonctions électriques d’une maison. La domotique est nécessaire et primordiale pour équiper la maison au mieux et lui fournir toutes les technologies afin de l’automatiser au maximum. Elle permet de nous décharger de nombreuses contraintes, comme éteindre ou allumer les lumières, monter ou descendre les stores. Elle s’adapte et elle est compatible avec n’importe quelle installation électrique dans une maison, mais il est conseillé évidemment de faire appel à un spécialiste pour l’installation.

Conseils pour bien commencer un blog cuisine

Beaucoup de personnes cuisinant occasionnellement ou régulièrement décident de créer un blog culinaire pour partager leur passion. Bien que cela demande du travail et de la rigueur, la création d’un blog de cuisine est à la portée de tout le monde. Il suffit de savoir par où commencer et connaître les différents outils existants. Et une fois le blog bien en place, le blogueur pourra partager aisément ses recettes faciles http://www.latableadessert.fr/recettes-chocolat/desserts/g%C3%A2teau-facile-au-chocolat et pourquoi pas des recettes sophistiquées s’il a ce genre de savoir-faire.

Les différentes façons d’aménager son jardin

[caption id="" align="alignleft" width="290"] ©http://hmt.fr/[/caption]

Avant de vous lancer dans une opération d’aménagement du jardin, vous devez établir un plan bien précis que vos devez suivre pratiquement à la lettre pour obtenir un résultat satisfaisant. Le lien http://www.luminaire.fr/Lampes-exterieur peut fournir des idées concrètes, notamment quand il s’agit d’installer un ou plusieurs luminaires.

Quelle saison choisir pour votre mariage ?

Traditionnellement, le mariage est associé à l’été, mais aujourd’hui d’autres considérations l’emportent pour le choix d’autres saisons alors ne laissez pas l’habitude vous empêcher de découvrir d’autres possibilités lorsque vous fixez la date de votre union !

Guide d’achat de votre équipement de running

Pour la pratique de la course à pied, voici une petite liste de l’équipement indispensable qui vous aidera dans vos achats, entre la large sélection d’habits, de chaussures et d’accessoires proposés sur le marché du running.

Les fruits stars de l’automne

[caption id="" align="aligncenter" width="316"] © chezsilvia.c.h.pic.centerblog.net[/caption]

À la fin de l’été, période la plus riche de l’année en fruits, on ne sait pas trop quels fruits consommer en pleine saison, de manière à minimiser les additifs chimiques. Les fruits de l’automne sont pourtant suffisamment variés pour vous faire des desserts savoureux.
La pomme, le fruit le plus consommé en France pousse d’ailleurs naturellement à partir de septembre, de même que la poire, idéale pour le transit et pour se désaltérer grâce à son exceptionnelle teneur en eau (84 %). Toutes deux présentent l’avantage de se consommer crues ou cuites en compotes, tartes ; découvrez-les aussi dans des mélanges inédits comme les desserts à la pomme et à l’ananas ou les desserts pommes speculoos (voir ici) qui composent la gamme de dessert aux fruits Charles et Alice. Elles s’intègrent même dans des recettes salées, en entrée ou en plat principal.
Plus originaux, mais non moins dépourvus de bienfaits, renouez avec la noix et la noisette. Elles sont le plus souvent concassées, voire réduite en poudre, pour être incorporées à une farce fine, un fromage blanc, une purée ou un potage, une salade ou une pâtisserie . . . , les recettes ne manquent pas. La noix mélangée à la chapelure peut également servir à paner des escalopes ou des galettes de légumes et en relève agréablement le goût.
Avec une présence assez brève sur les étals, la châtaigne se mange chaude, grillée ou cuite à la vapeur ou à l’eau, tandis que le coing fait de savoureuses confitures et gelées. Les deux derniers de la liste livrent le meilleur de leur saveur et de leurs qualités quand ils restent nature ; il s’agit du kaki et de la grenade. Si le premier se mange simplement à la petite cuillère, l’autre peut être l’ingrédient d’une salade exotique, ou mixée, ajouter une jolie note acidulée à des sauces, des cocktails ou des desserts. En savoir plus ici.

Banoffee cake : une délicieuse tarte à faire à la maison

Très appréciée pour sa saveur particulière, le banoffee est une succulente tarte à réaliser à la maison. D’origine anglaise, ce dessert est adopté par toute la famille, en France et ailleurs.

Comment concevoir sa maison bioclimatique

[caption id="" align="alignleft" width="375"] ©http://www.solaia.fr/pages_internes[/caption]

La maison bioclimatique
Classée parmi les bâtiments passifs, la maison bioclimatique fonctionne en grande partie grâce à l’énergie solaire (plus d’infos ici). Elle capte la chaleur afin de la transmettre à ses occupants et offre une solution de chauffage naturel. Le fonctionnement du procédé doit cependant répondre à différentes exigences : une orientation des vitrages vers les zones ensoleillées, un choix de matériaux à forte inertie thermique et un usage de serre de captation permettant d’optimiser les performances thermiques. Pour capter l’énergie solaire, le constructeur de maison moderne part du principe de l’effet de serre. Les surfaces vitrées doivent ainsi être orientées vers le sud, l’est ou l’ouest qui sont considérés comme les plus exposés. La combinaison des exigences, citées précédemment, favorise la capture de la chaleur. Si vous souhaitez découvrir en détail ce type de construction, cliquez pour plus d’info.

Quelques astuces quand les enfants refusent de manger des légumes

Il est souvent difficile de gérer la situation, lorsque votre enfant refuse de manger des fruits et des légumes.
En tant qu’adulte, vous devez savoir quoi faire face à de pareilles situations. Sachez que, pour que votre bébé se décide enfin à prendre les plats que vous lui servez, il faut d’abord lui faire aimer ces nourritures.
Des études ont démontré suite à un sondage qu’au-delà de l’âge de 5 à 11 ans, 90 % des enfants aiment les fruits et 70% les légumes. Tout espoir n’est pas perdu, vous avez encore l’occasion de faire apprécier ces aliments à vos petits bouts de chou. Pour cela, quelques astuces sont laissées à votre portée pour vous aider à faire consommer des fruits et des légumes à votre bébé.

Faire manger des fruits à votre enfant : comment ?
Vous devrez savoir que les enfants ont un petit penchant pour les fruits à gout sucré, gouteux et doux avec des formes attrayantes. Ils aiment plutôt les fraises, les pommes, les bananes ou les fruits rouges en général. Bien souvent, ils évoquent leur mécontentement lorsqu’on leur propose des fruits aux saveurs fortes et acides comme le pamplemousse et les pruneaux.
En ce qui concerne les méthodes astucieuses, ne réservez pas les fruits uniquement au dessert. Essayez de créer une habitude, en les lui faisant manger au gouter, au petit déjeuner et à n’importe quel moment favorable à la santé. Vous pouvez aussi manger des fruits devant lui de façon à lui donner le bon exemple.
Mettre des fruits à libre disposition ne serait pas aussi une mauvaise idée pour les faire consommer par votre gosse. Sinon, lui préparer des recettes variées comme du chocolat, des gâteaux . . . tous mélangés avec des fruits. De nombreux sites qui vous indiquent des suppléments d’ingrédients pouvant ajouter de l’harmonie dans vos recettes de fruits comme sur http://www.cuisineaz.com/categorie/1/fruits-623.aspx  http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recettes-fruits.php  http://www.750g.com/recettes_fruits.htm
Faire manger des légumes à votre enfant : comment ?
D’après certaines recherches effectuées, les légumes doivent constituer 77 % de la consommation quotidienne des enfants, ce sont les 5 fruits et légumes recommandés dans les spots publicitaires. Les parents doivent faire en sorte que les enfants s’y habituent. Les astuces ne manquent pas. Il faut combiner les légumes, pour donner un plat qui donne vraiment envie de manger. Il est possible d’associer les carottes, les petits pois, les concombres aux saveurs plus fortes comme les épinards ou les choux.
Pour la cuisson des légumes, le mieux c’est de les proposer en début de repas ou lors de la préparation même. Optez pour les légumes crus coupés en bâtonnets ou en petits morceaux par exemple en utilisant des carottes, des courgettes, du chou-fleur . . . Vous pouvez les faire croquer en nature ou ajouter de la sauce au yaourt, au fromage ou à la mayo. Des recettes préparées avec des légumes mélangés avec diverses sauces vous sont données sur ce site : http://www.lesieur.fr/Produits/ISIO-4/ISIO-4-Mayo http://www.lesieur.fr/Produits/Toutes-nos-Huiles/Les-Huiles-pour-Cuisiner/Dosettes-Lesieur-Special-Actifry
Enfin, pour aider votre enfant à se familiariser avec les légumes, faites-le participer lors de la préparation des repas comme aux courses sur le marché ou dans la cuisine. N’oubliez surtout pas de lui préparer des soupes et des veloutés, car votre bébé va adorer ça. Décorez-les en y mettant de la couleur.
En guise de conclusion, vous savez maintenant quels sont les fruits et légumes préférés de votre enfant. Il est certain que vous n’aurez plus de mal à choisir les ingrédients de vos repas journaliers. Toutefois, il faut savoir varier les recettes que vous lui servez chaque jour de sorte à ne pas ennuyer votre bébé.